Que faire en Janvier au jardin

S’il s’agit d’un premier potager, il faut tout d’abord réfléchir à l’endroit où on l’installe, le plus proche possible de la maison c’est le mieux. De cette manière tout est à disposition, il ne faut pas courir au bout du jardin pour un bouquet de persil ! Si ce n’est pas possible, disposez au moins vos aromates au plus près. Pensez également à l’exposition, elle doit être ensoleillée, minimum 6 heures de soleil par jours, sud, sud-est et protégé des courants d’air. Certains légumes et aromates apprécient des zones moins ensoleillées : Cerfeuil, ciboulette, persil, menthe, oseille, verveine citronnelle, choux, …

 Une analyse de terre est primordiale, cela définira au minimum votre ph, celui-ci doit être situé entre 6,9 et 7,1, il définira également l’équilibre entre les éléments nutritifs (N-P-K)

 C’est le moment de faire son plan de jardin, si ce n’est déjà fait. Dans celui-ci, il faudra penser aux bonnes associations et à ce que l’on souhaite semer ou planter (en fonction de ses besoins, et de ses préférences).

Si vous souhaitez faire un potager surélevé , pensez qu’il faudra plus d’arrosage qu’en pleine terre, le dessèchement est beaucoup plus important.

 C’est aussi le bon moment d’entretenir son matériel, on nettoie, on affûte et on lubrifie son sécateur, pour la bêche, on la nettoie bien dans l’eau savonneuse avec une brosse en chiendent, ensuite on la laisse sécher la tête en bas au soleil, ensuite on passe la lame et le manche au papier papier de sable très fin, cela éliminera la rouille et les échardes. Ensuite passez l’entièreté de la bêche à l’huile de lin ou de colza, cela empêchera la rouille de s’installer, et cela rendra le manche plus résistant aux intempéries.

 Si cela n’a pas été fait au mois de décembre, faites l’inventaire de vos graines, et testez leur pouvoir germinatif. Vous anticiperez ainsi vos commandes, et éviterez la cohue printanière.

 On peut toujours planter :

 - l’ail, en terre légère, ou sur une petite butte pour éviter l’excès d’humidité en terre lourde. On le plante en laissant dépasser 1/3.

- les topinambourgs en enterrant le bulbe de 2 x sa hauteur. 

On continue à récolter : les choux de Bruxelles, les choux palmiers, les choux kale (frisé), les endives (chicons), les poireaux, les radis noir d’hiver (ramonasse), les topinambourgs, les hélianthus, ...


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →